Notre porte d'entrée ! Notre Maison, une longue histoire... Colloque national 2011 actus colloque Le foyer de vie Le camp de base de l'être La maison de retraite Des résidents hors les murs Art brut Ressources Humaines Notre Maison Actus Fonds de dotation LiensAutrefois, ce qui est devenu depuis un Foyer de vie, accueillait les personnes dès l’âge de 6 / 7 ans. Nombre d’entre elles vivaient là, toute leur vie, partageant le quotidien avec la communauté des religieuses. Les journées étaient consacrées au jardin, au foin, au bétail. En dehors de ces temps et selon les saisons, des séances de tricot étaient organisées. Certaines résidentes aujourd’hui âgées, accueillies dans la maison de retraite, vivent à Notre Maison depuis plus de 70 ans et portent le témoignage de ce temps révolu. Aujourd’hui, le Foyer de vie, agréé pour recevoir 100 personnes, est habité par des personnes de plus de vingt ans, la mixité ayant été instituée en 2000. Les dortoirs et les réfectoires ayant disparu, chaque résident dispose d’une chambre individuelle ou à deux lits. Selon l’autonomie de chacun, une chambre avec sanitaire intégré peut être proposée. Pour les personnes les moins autonomes, des salles de bains plus larges et plus équipées ont été installées. L’organisation générale du Foyer est faite de telle sorte que les journées sont rythmées par un temps de vie en hébergement (de 7h à 9h et de 17h jusqu’à 22h) et un temps en activité de jour où chacun est conduit à l’usage de ses mains. Ainsi, à Notre Maison, principalement au Foyer, l’accompagnement de chacun se développe suivant deux axes : habiter le temps et conduire à l’usage de ses mains. Un Foyer pour « vivre sa vie » L’hébergement, au Foyer, est subdivisé en sept unités de vie, chacune s’étant donné un nom (exemples). Le nombre de personnes constituant l’unité est variable, selon le niveau d’autonomie, l’âge mais aussi les contraintes architecturales. Si chacun au sein de l’unité peut « vivre sa vie », il est sollicité pour l’entretien des locaux, le service à table, la décoration. L’entraide et la solidarité sont de mises bien que cela ne soit pas toujours facile. Les groupes de parole hebdomadaires permettent de réguler la vie collective et la vie individuelle. Les week-ends sont souvent consacrés à la vie sociale : sorties en ville, cinéma, restaurant parfois, spectacles et autres manifestations locales offrant un caractère festif. La présence au monde Chaque unité a ses propres habitudes. Les initiatives sont encouragées : préparer son repas, réaliser un dessert ou un goûter à partager avec d’autres résidents. Bien sûr, on fête les anniversaires et l’équipe des cuisines concocte les gâteaux. On ne manque pas les grands événements festifs rythmant l’année : Noël, Nouvel An, Pâques, Carnaval, etc. Par ailleurs, les résidents sont invités par la commune d’Aromas à participer à la commémoration du 11 novembre. Tout comme ils sont présents lors d’autres inaugurations et manifestations organisées localement par les communes et les associations. Autant de moments où les rencontres entre résidents mais aussi avec les habitants des alentours nourrissent une vraie vie sociale, une réelle ouverture sur le monde.
Le foyer de vie Habiter le temps, utiliser ses mains, s’ouvrir au monde…