Notre porte d'entrée ! Notre Maison, une longue histoire Colloque national 2011 actus du colloque Le foyer de vie le camp de base de l'être La maison de retraite Des résidents hors les murs Art brut Ressources Humaines Notre Maison Actus Fonds de dotation Liens 150 ansPurita : " L'autre jour, une aide-soignante me demande où est mon chapeau. Je lui réponds : dans ma maison ! En parlant de ma chambre ."
Jeannine : " Dans la salle à manger, on se croirait au théâtre !"
Marcelle : " Nous avons de l'espace, c'est large dans les couloirs, on peut tourner. Au salon, on pourrait danser !"
Irma : " C'est une maison ouverte à tout le monde. "
Marcelle : " Nos chambres sont grandes et surtout, nous avons notre salle de bain à nous. C'est un vrai palais !"
Nicole : " Il n'y a pas de bruit, on dort bien maintenant. On n'est pas énervé, c'est calme... "
A la tombée de la nuit, surprise ! les tulipes des jardins s'éclairent, c'est magique... Monique a déjà fait les photos.
" On est dans le paradis ", dit-elle en parlant de cette maison. Faut leur dire MERCI !
Marie-Françoise, elle, ne regrette pas l'ascenseur et ses pannes, ni les escaliers !
Thérèse : " La nature nous entoure. J'ai vu des hérons près de la croix blanche en ouvrant ma fenêtre au petit matin et j'aime guetter les oiseaux. "
Mais le plus émouvant de cette rencontre fut celui où une résidente, Bernadette RUDE, eut le florilège de témoignages spontanés des résidentes heureuses de leur nouvelle maison "baignée de lumière où l'on voit la vie dehors".
" Nous avons aussi un bel endroit pour se détendre, prendre soin de NOUS. Ils ont vraiment bien fait la maison, elle est très belle. "
Marie-Louise, depuis sa chambre contrôle les allées et venues des sportifs à la salle Madeleine. Elle guette les retardataires.
La parole aux résidentes Bienvenue dans notre nouvelle maison baignée de lumière, où "l'on voit la vie dehors ".
Le salon du Bien-Être est un lieu très important dans le nouvel EHPAD. Il est en effet doté d'installation de balnéothérapie, de coiffure et de soins du corps. Il justifie la rencontre sur le thème "de l'EHPAD du Bien-Être", du samedi 13 septembre 2014 entre les Administrateurs de la Caisse régionale du Crédit Agricole de Franche-Comté et ceux de l'Association Notre Maison. En outre participaient les Cadres dirigeants des deux organisations. A 15h30, de nombreux invités participèrent à la manifestation au cours de laquelle fut signée la convention de mécénat entre le Crédit Agricole Solidarité et Développement, Crédit Agricole Franche-Comté, et l'Association Notre Maison, par Monsieur Jean-Louis DELORME et Monsieur Bernard ROUX d'autre part. Les deux dirigeants soulignèrent leur partage des mêmes valeurs et des mêmes objectifs axés sur le service aux personnes et le développement territorial fondé sur une solidarité active. Madame Elisabeth ECHEYNNE, Directrice Générale de la Caisse Régionale du Crédit Agricole remit un chèque de 50 000 euros et reçu les remerciements les plus chaleureux de Madame Josseline SEGUIN, Présidente du Fond de dotation Petite Montagne.
Bienvenue dans notre nouvelle maison... !
Bernadette : " On est libre, on peut se mettre où l'on veut, se laver librement. Ce que je souhaitais depuis longtemps, c'est de la place. On se sent chez nous !"
Thérèse a pris les choses en main, un balai tout neuf, deux beaux arrosoirs, les plantes des jardins intérieurs lui disent déjà merci.
Depuis la terrasse tout le monde à le loisirs de regarder "les vaches au pré".
Les personnes handicapées mentales dans la ruralité et la société
La maison déploie ses ailes, organisées autour de deux patios et abritant les chambres d’une vingtaine de mètres carrés avec cabinet de toilettes particulier, grand placard de rangement – les résidentes les plus valides occupent l’extrémité des ailes, dont l’une donne sur la salle Madeleine. Là s’ouvre un salon donnant sur le foyer de vie, nul doute qu’il va jouer le rôle de carrefour ! Au milieu des deux ailes, on trouve le lieu de rencontres, de partages, c’est-à-dire une immense salle à manger modulable en espaces privés grâce à une astucieuse cloison modulable. La première impression laissée par cette maison, c’est la liberté, la liberté d’être. Une liberté conjuguée au féminin puisque l’on s’aperçoit que la naissance de ce lieu de vie remarquable est avant tout l’œuvre de femmes : architecte, éducatrices et administratrices de Notre Maison, résidentes (notamment du Conseil de la Vie Sociale)… Comment ces dernières investiront leur nouveau logis ? « Elles vont encore nous surprendre !... » résume en riant l’une des coordonnatrices du chantier. On vous le disait bien : Notre Maison, créée il y a 150 ans par des Sœurs, est bel et bien une histoire de femmes.
Nouvelle maison de retraite Le bien-être, l’être bien, des « fondations » durables…
Depuis une bonne douzaine d’années, Notre Maison n’a cessé de connaître, d’initier de nombreuses mutations, de constructions, toutes fondées sur l’optimisation des conditions de vie matérielles et morales des résidents. Cette culture interne spécifique englobe l’ensemble du personnel tant il est vrai que Notre Maison incarne un véritable « village », une authentique communauté ouverte sur le monde. Aujourd’hui, la nouvelle maison de retraite (Ehpad) complète et renforce un site unique en Petite Montagne.
L’humanisme est dans sa nature, on peut le dire de Notre Maison qui a engagé les études dès 2012 présidant au lancement du chantier du nouvel Ehpad, celui-ci ayant débuté en janvier 2013 - le bâtiment sera occupé le 1er septembre 2014. Toute la conception de cette maison affichant 2200m2 de surface utile de plain-pied (entourée de 750 m2 d’espaces extérieurs) repose sur la notion et la réalité du bien-être, on pourrait même dire de « l’être bien ». Les résidentes (40), invitées à mettre leur grain de sel, s’en sont donné à cœur joie, pour de vrai ! Et leurs remarques, leurs desiderata ont fait l’objet d’une application sur le terrain – pour exemple, installer les interrupteurs à tel endroit, telle hauteur, choisir des couleurs, etc. Tout ce travail a été réalisé durant les ateliers de temps de parole. Le cabinet d’architecte comprenant une femme spécialisé dans le bien-être intérieur a misé sur l’espace, la lumière, la libre circulation…